Skip links

Mines

Sur le plan minier, le Cameroun est connu comme ayant un potentiel minier et géologique important de par l’existence de ses grands gisements, bien que la connaissance de son sous-sol reste inconnue à plus de 60 %. Par ailleurs, sa position géographique aux confins du Golfe de Guinée et sa stabilité politique font de ce territoire une plateforme d’échanges incontournable dans la sous-région. Malgré ce grand potentiel minérale, le développement du secteur minier est resté très embryonnaire se limitant à l’artisanat minier, à l’exploitation minière semi-mécanisée et à des projets qui ont fait rêver les camerounais mais donc la réalisation est restée mitigée ou encore en attente. Les différentes raisons pouvant justifier cet état des choses sont les facteurs extérieurs tel que la fébrilité des cours internationaux mais en grande partie ceux internes tels que la gouvernance, le cadre juridique qui offraient peu d’opportunités, le régime fiscale et douanier peu incitatif, pour ne citer que ceux-là. Le secteur minier pourtant porteur d’espoir pour l’amélioration des conditions de vie des populations locales et par conséquent le développement, reste artisanal et moins rentable. Il est source de conflits permanents entre titulaires des permis miniers, exploitants et communautés locales.